Outch ! la santé des indépendants a mal

 

Est ce que tu savais que 99,4% des entreprises en France sont des PME, des TPE et des indépendants. Quand on sait qu’en 2019, plus de 800 000 entreprises ont été créé, et que plus de 500 000 d’entre elles sont des micro-entreprises ou des sociétés unipersonnelles, je me demande toujours : mais pourquoi personne ne s’intéresse à la santé mentale des dirigeants ? 

Sûrement aussi car les médias montrent la plupart du temps que les 0,6% restant, ce qui d’ailleurs ne participe pas à redorer l’image des entrepreneurs… mais qu’importe ! 🙋‍♀️

J’avais envie de dédié un article  à la santé des indépendants, les vrais, ceux qui font l’économie française, et spoiler alert, ceux qui souffrent. Vois cet article comme un message d’alerte pour prendre soin de toi ✨

Le stress : 70% des entrepreneurs se sentent stressés quotidiennement

“Je ne vais jamais réussir à tout faire”

Le stress c’est le compagnon des entrepreneurs, tu l’embarques avec toi tous les jours ! Il existe deux types de stress, ici nous parlerons évidemment de celui qui a des conséquences négatives ! C’est un compagnon de vie multi-factoriel et qui a des conséquences très différentes en fonction des profils. On ne gère pas tous le stress de la même façon. C’est pour certain un compagnon invisible, pour d’autre un vrai calvaire.

Les sources multi-factorielles du stress des entrepreneurs
Les sources de stress peuvent-être : 

  • Une surcharge de travail : tes journées de douze heures tout ça tout ça…
  • Une pression exercée par un élément extérieur : Les dead lines de folies, ta volonté de satisfaire à tout prix…
  • Le manque de trésorerie : le nerf de la guerre quoi !
  • L’incertitude : la petite voix dans ta tête qui te dis “mais arrête tout ça ne sert à rien” !
  • La manque d’organisation : la tâche qui devait prendre 30 minutes, et qui t’as pris la journée finalement…

Le stress a beaucoup de conséquences sur ton organisme et c’est un vrai problème : chacun réagit différemment, mais du psoriasis, eczéma, ou des maux de ventre quotidien sont de vrais symptômes qui doivent t’inquiéter ! 

Ce que tu peux faire si tu es stressé.e
Bon déjà, t’écouter pour comprendre jusqu’où ça va. Parce que les entrepreneurs sont quand même connus pour ne jamais s’écouter et tomber malade seulement lorsqu’ils sont en congés (comme par hasard, vraiment !). 

La première étape est donc d’analyser tes comportements/réactions : ce qui a tendance à te contrarier, à t’angoisser, te contraindre… ensuite essayes d’analyser quelle est la source de tout ça : une personne, un contexte, où plus que ça.

Une fois que tu as conscientisé cela, je te conseillerai surtout de : 

  • Trouver une méthode qui te conviens pour éviter au maximum ce stress : des techniques comme la méditation, la réflexologie, la sophrologie, ou le yoga pourront aider en ce sens !
  • Trouver des solutions pour le réduire sur le long terme : attaque-toi à la source ! Ce qui génère le plus de stress doit être solutionné, et si cela entre dans une réorientation stratégique (changer de fournisseurs, d’offres…) et bien change ! 

La conciliation vie pro et perso : 40% des entrepreneurs ont des difficultés à lier leur vie professionnelle et personnelle

“J’ai pas le temps pour avoir du temps pour les autres, j’en ai même pas pour moi”

Je te vois arriver : oui, quand tu es entrepreneur, tu dois travailler car personne ne fera le travail à ta place… de surcroit, tu es passionné, tu adores ça en fait ce n’est pas une contrainte… oui c’est vrai.

Mais ça a tout de même beaucoup de limites !

La complexité des vies d’entrepreneurs
C’est un fait : il est très difficile de couper, car lorsque tu es le seul acteur et décisionnaire, tu as l’impression de toujours rater quelque chose si tu ne travailles pas. C’est pas beau ça ? Tu as une excuse parfaite pour garder le contrôle et surtouuuuut ne pas t’arrêter…

Mais attention spoiler alert : sur le long terme ça ne fonctionne pas. Lorsque tu as des engagements sociaux (famille, enfants, amis) et que tu ne peux jamais les engager car tu travailles, tu fonces droit dans un mur : 

  • L’entourage finira par ne plus te soutenir : l’environnement de l’entreprise deviendra donc moins stable 
  • Tu vas te retrouver seul : et c’est stratégiquement très mauvais, on en reparlera dans le cinquième point

Tendre vers un équilibre te permettra de déjouer l’erreur que beaucoup d’entrepreneurs font : le phénomène de “la tête dans le guidon”, le vilain qui t’empêche d’avoir le moindre recul sur ton business. 

Comment tendre vers un meilleur équilibre vie pro et perso
Pour ce coup, c’est très simple : fais des choix, organise-toi et surtout tiens-y toi

Choisis une organisation qui te contrains le moins : travailler 3 jours/semaine, le soir, le dimanche, et organise tes journées pour arriver à dissocier des moments pour ta vie d’entrepreneur, et d’autres pour ta vie sociale.

  • Si tu as peur de générer une idée à la seconde : utilise des outils de notes pour poser l’idée, et continue ce que tu fais. Personnellement j’utilise Notion pour ça. 
  • Planifie ces moments dans un agenda afin de ne pas y rajouter d’autres choses. N’oublies pas ce qui n’est pas noté n’existe pas.
  • Arrête de penser que les moments où tu ne travailles pas sont perdus : ce n’est pas le cas, les uns nourrissent les autres

Ensuite : tiens-y toi ! Pour y tendre au mieux : mets des objectifs SMART en face de l’organisation, ce qui évitera que tu te mette à stresser et à rentrer dans les 70% de la statistique une !

 

Le sommeil : 30% des entrepreneurs déclarent avoir une mauvaise qualité de sommeil

“J’arrive plus à réfléchir en ce moment”

La vie professionnelle a un impact significatif sur le sommeil des entrepreneurs, et généralement des français en fait, on est un pays qui dort super mal. Si tu n’arrives pas à t’endormir ou si tu te réveilles fatigué, tu sais que tu es concerné. Mais en fait bien souvent personne se pose vraiment la question : dormir c’est comme manger, c’est un acte quotidien, auquel on ne fait pas vraiment attention. 

les conséquences néfastes d’un mauvais sommeil pour ton business
En réalité, mal dormir ça engendre des conséquences pas cool du tout pour ton business. En voici une liste non exhaustive :

  • Moins de créativité : alors suivant ton métier… bon courage
  • Moins de proactivité : et c’est embêtant quand tu sais que c’est une qualité primordiale pour entreprendre
  • Moins de productivité : oh, un papillon ! 🦋
  • Moins de motivation : car moins de passion, oui la fatigue ça “soûle” !
  • Moins d’esprit stratégique : tu sais quand ça te parais impossible alors tu laisse tomber

Et souvent on réagit quand on arrive à un point de saturation totale : là soit on part en crise existentielle et remise en cause de sa présence sur cette terre soit on décide de prendre des vacances (qui soit disant passant, sont fatigantes aussi généralement car on se chauffe pour un roadtrip en Papouasie à pied !). 

Comment te réconcilier avec tes dodos
On en rigole, mais c’est un sujet de santé primordiale : des conséquences cardiaques, des prises de risques et accidents du travail augmenté, ne prend pas ça à légère ! Si tu es concerné, fait attention et occupes toi de ce sujet. Je te rappelle que si tu pousses la machine au point d’arriver à l’arrêt de travail, l’entreprise ne fonctionne plus. C’est logique, mais trop souvent oublié en fait.

Avant de te faire des analyses de sommeil approfondies, tu peux essayer d’analyser et changer tes habitudes. Voici des petites choses déjà qui peuvent t’aider à améliorer ton sommeil :

  • Ralentir et te réorganiser pour cela (décidément !)
  • S’éloigner des écrans : si tu les utilises pour le travail, évite-les le reste du temps.
  • Réduire le sport intensif : c’est pas pertinent avec la fatigue, ça t’épuise encore plus et tu te régénères moins bien.

 

Le Burnout : 17,5% des entrepreneurs exposés

“Je crois que je vais tout arrêter et aller élever des chèvres en papouasie »

L’épuisement professionnel c’est un peu le mal du 21 ème siècle. J’avoue que je trouve parfois qu’il est employé bien trop vite : une charge mentale trop conséquente, ce n’est pas la même chose. Mais il est bel et bien réel et manifestement beaucoup d’entrepreneurs y sont exposés : presque ⅕ ! 

D’entrepreneurs surmenés à épuisement entrepreneurial
Ici, c’est aussi l’occasion de faire le lien avec le stress dont on a parlé précédemment : l’exposition prolongée au stress est un facteur direct du développement du burnout : cela veut dire qu’à force de stresser, tu fais un terrain très fertile pour faire capoter ton cerveau !  

Les facteurs sont, là aussi, multifactoriels : 

  • Perte de sens : tu ne te sens plus à ta place, t’as envie de tout lâcher
  • Charge mentale : tu penses trop avec en prime un cerveau en boucle
  • Charge de travail : les 70 h/semaine pendant 5 ans sans vacances, ce genre de chose là
  • Perfectionnisme : l’attente personnelle et environnementale sur la réussite de ta boite

Comment arrêter la machine qui tourne dans ta tête
Si tu es sur cette pente vertigineuse, l’atterrissage va faire mal. Le principal problème est que tu as beaucoup de mal à te dire que tu fonces droit au mur : le problème c’est donc qu’en général, tu ne vois pas le problème. Alors si tu vois des personnes de ton entourage dans ce cas, essaye d’en parler avec elle ! 

Si t’as déjà mangé le mur, ben déjà tu me diras quel goût ça a eu… et puis pour gérer l’après, je te conseillerai d’aller voir des médecins et spécialistes : ne reste pas seul ! Les conséquences du burnout peuvent être très handicapantes : mémoire, concentration… ça peut vraiment t’empêcher de reprendre sereinement.

Autrement, le maître mot ça reste la prévention ! Pour prévenir au mieux cette surcharge mentale :

  • Oblige-toi à t’arrêter,
  • Fais des bilans,
  • Prends du recul au maximum seul ou à plusieurs

 

La solitude : 45% des entrepreneurs se sentent isolés

“ Je n’ai personne à qui parler de mon business”

Quand tu démarres tu es forcément seul : seul devant ton ordinateur, à choisir, planifier, décider, réfléchir… seul, terriblement seul ! Et puis quand tu regardes les infos finalement, tu se sens encore seul : les entrepreneurs, personne n’en parle vraiment ! Alors oui la vie d’entrepreneur c’est beau, mais on tourne vite folie à parler à la petite voix dans sa tête ! 💬

La solitude, mal principal de l’entrepreneur
A part le fait d’abîmer l’être social que tu es (hypertension, indigestion, insomnie…) l’isolement est une des principales causes d’échecs entrepreneurial, même une des cinq raisons principales.

La solitude, on la vie pour différentes raisons comme :

  • La pression de l’environnement : le perfectionnisme lié au fait qu’un entrepreneur ne doit pas échouer
  • On ne parle pas business : car on ne sait plus à qui parler
  • Peur de déléguer : car c’est son entreprise

Tout ça mène à des situations ayant des impacts sur l’environnement de ta boite :

  • Biais de décisions : ben forcément quand tu es seul à réfléchir tu es confronté à tes propres biais cognitifs…
  • Erreurs stratégiques : choix d’un mauvais partenaire, ou d’un client contraignant…

 

Quelles solutions pour ne pas rester seul
Heureusement, pour ça, il existe beaucoup de solutions super faciles ! 

La première que je te donnerai, c’est évidemment de rejoindre un réseau : une super manière de sortir de ton isolement, et de t’entourer d’autres entrepreneurs qui te ressemble ! Il en existe énormément, pour n’en citer que quelques uns tu as : Ta Pote Freelance, Glow Up ToulouseBrains With Benefits,

Tu peux aussi faire le choix de t’associer : cela te permettra stratégiquement de voir plus loin et plus grand. C’est un choix avec des conséquences plus lourdes pour toi et ton business. Ca se prépare mais ça peut vraiment être intéressant dans certains cas !

Enfin, tu peux te faire accompagner ou conseiller : c’est l’assurance d’avoir un co-pilote pour te faire prendre du recul, et prendre les bonnes décisions stratégiques. En général, les accompagnants ont une dimension humaine, et sont de bons conseils pour lier le pro et le perso ! Si tu veux prendre rendez-vous avec moi, commence par venir me parler de ton projet avec un appel de 30 minutes gratuit

Voilà pour les chiffres sur la santé des indépendants, tu as appris des choses ?

Je serai ravie d’avoir ton avis par commentaire sur toi, dans ta vie d’entrepreneur, comment tu gères ça ?

Si tu veux toutes les stats sur la santé des indépendants, je te conseille de suivre le travail du laboratoire Amarok